Jésus selon Rembrandt et Deep Nostalgia

Par : pasteur Marc Pernot

Rembrandt a franchi un pas important en peignant une série de « visages du Christ » très réalistes, à partir d’un modèle vivant recruté dans le ghetto juif d’Amsterdam. Ce réalisme tranche avec des figures très idéologique du Christ en vigueur à l’époque, avec une auréole dorée, un visage lumineux et des pieds qui ne touchent plus terre. Un inventaire de l’atelier de Rembrandt au XVIIe siècle qualifie ces portraits de « Tête de Christ d’après nature », insistant sur cette démarche singulière.

L’intelligence artificielle a développé récemment des techniques impressionnantes de traitement d’image, en particulier l’animation de photos et de sculptures avec le programme Deep Nostalgia. Personnellement nostalgique à l’idée de n’avoir pas pu rencontrer Jésus de son vivant sur terre, de ne pas l’avoir entendu déclamer les béatitudes et annoncer son pardon à une femme dans la maison de Simon… et amateur de ces visages du Christ selon Rembrandt, c’est sur un de ces portraits que j’ai essayé :

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *