J’ai ce sentiment bizarre, je sens Dieu. Une chose me bloque :( Je fais partie de la communauté Lgbt, je sais que c’est un énorme péché.

Par : pasteur Marc Pernot

Une jeune fille montre un point au loin sur un fond de ciel - Photo by Thomas Mowe on https://unsplash.com/photos/l1q_SzH5dKs

Et ce sentiment mystique et votre orientation sont des bénédictions de Dieu.

Question d’une visiteuse :

Bonsoir, ou bonjour. Je vous écrit car je suis perdue. J’ai 16 ans bientôt 17. J’ai toujours cru en Dieu alors que je vis dans une famille athée. Je n’ai pas été baptisée. Mais étant petite pendant les cours d’histoire j’ai déjà eu entendu parler de Dieu. Je sais et j’ai toujours su que Dieu est là. Mon papa qui est divorcé de ma maman avait une copine, étant petite j’avais 8 peut-être, elle priait à table avec ses deux enfants. Je suis désolée je ne savais pas de quelle religion c’était.. J’étais intriguée mais ma maman refusait que ma sœur et moi prions. Je vais rentrer dans le vif du sujet.
Ça fait depuis 4 mois que j’ai ce sentiment bizarre. Je sens Dieu. Enfin du jour au lendemain j’ai eu cette envie de devenir chrétienne. Je ne sais pas comment bien l’expliquer… Mais j’ai fait trop de péché. J’ai déjà volé. Depuis que je pense Dieu je me dis « Dieu te voit » depuis je ne vole plus. C’est très dur pour moi d’en parler. Malheureusement il y a une chose qui me bloque 🙁 Je fais partie de la communauté Lgbt… je sais que c’est un énorme péché. Mais je n’arrive pas à ne pas aimé une personne du même sexe que moi. C’est de l’amour pure. Mais j’ai peur que Dieu me rejette. Il n y a pas que ça. J’ai l’impression de ne pas pouvoir me rapprocher de Dieu je sens qu’il y a une chose qui m’en empêche. Pourtant j’aimerai être une bonne chrétienne… Depuis que j’ai l’impression d’être appelée par Dieu j’ai l’impression d’avoir un plus grand cœur. J’adore aider les gens. J’aime être là pour eux et tous les aider. Je n’ai jamais été comme ça. Pourtant j’adore ça et je veux toujours aidé plus. Désolée si mon message part dans tous les sens mais je ne sais pas quoi faire. J’aimerai devenir chrétienne mais je ne peux pas ne pas faire partie de la communauté Lgbt mais j’aime Dieu je ressens le besoin d’être à ses côté… surtout que j’ai personne pour m’aider à être une bonne chrétienne… j’espère que vous allez pouvoir me guider dans ma situation.
Pleins de bonheur.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Mil bravos pour votre démarche de foi. D’autant plus que c’est si personnel, sincère et vrai.

L’homosexualité n’est absolument pas une maladie et ce n’est absolument pas un péché. C’est pourquoi nous célébrons avec joie des cérémonies de mariage de couple de personnes de même sexe dans la plupart des églises protestantes d’Europe et d’Amérique du Nord, d’Australie, etc. Après avoir travaillé avec hommes et des femmes qui font partie des meilleurs théologiens et spécialistes de la Bible.

L’homosexualité est une particularité minoritaire comme d’avoir les yeux bleus, par exemple. Comme le souligne l’apôtre Paul : l’humanité est comme un corps fait de membres différents et cette différence est une richesse (Voir 1 Corinthiens 12). Vous, en tant que vous-même, mais aussi en tant que femme, et tant que lesbienne vous êtes une richesse, vous apportez un plus au corps du Christ.
Hélas, certaines personnes et certaines églises ont du mal avec la diversité, comme si cela divisait le « corps du Christ ». Ce n’est absolument pas le cas, c’est plutôt la haine qui pose problème, c’est le rejet de ce qu’est l’autre qui déchire le corps du Christ. A l’inverse, l’unité de ce corps se fait par l’Esprit, par le souffle de Dieu donné à chaque personne, Esprit de d’intelligence et de force, Esprit d’amour, de service de l’autre, et de recherche de justice pour tous . L’église devrait prêcher et tenter de vivre cette unité de L’Esprit dans la diversité des personnes. Mais je dois bien reconnaître que l’église n’est pas le Royaume de Dieu, elle est constituée d’humains pécheurs. Et c’est comme cela que naît le racisme, la xénophobie, l’homophobie dans le cœur des humains. Hélas. Le pire étant peut-être que ces chrétiens tentent de justifier leur homophobie par quelques rares versets bibliques qui n’ont absolument rien à voir avec la question du couple de deux personnes de même sexe qui s’aiment.

Ne vous inquiétez pas de ces discours de chrétiens traitant l’homosexualité de péché. Leurs discours révèlent plus de ce qui est dans leur cœur que la volonté de Dieu. Ce n’est même pas la peine de leur répondre ou d’argumenter, cela ne ferait qu’envenimer les choses et vous faire souffrir. C’est pourquoi il suffit de ne pas les écouter et de s’écarter d’eux. Ces discours font un mal terrible, des milliers de personnes en perdent la foi, certains jeunes sont chassés de leur famille car ils ont des parents endoctrinés par ce type d’églises. Certaines personnes sont culpabilisées d’être homosexuelles alors que ce n’est même pas un choix de leur part (comme vous en témoignez), et que leur particularité est une richesse pour l’humanité. Le péché, ce serait de choisir de vivre n’importe comment en couchant à gauche et à droite en dehors d’un vrai projet de couple. Cela est valable pour toute personne quelle que soit son orientation sexuelle : et chercher à avancer d’une belle façon constructive.

Ne craignez absolument pas d’être vous-même devant Dieu. Bien sûr. Puis qu’il vous aime exactement telle que vous êtes, et espère vous épanouir encore. C’est ce que vous sentez de Dieu, cela n’a rien de bizarre, c’est même une chance d’être aussi sensible à Dieu, c’est une bénédiction qui vous est donnée.

Même après avoir fait une mauvaise chose, vous pouvez absolument vous présenter devant Dieu sans crainte, faire le point devant lui et avec lui comment faire, car il est pardon et bienveillance. Il est une lumière qui aide à y voir clair.

Et si vous vouliez chercher à aller de temps en temps dans une église, choisissez en une qui est « inclusive », c’est à dire qui accompagne le mariage de deux personnes sans discrimination sur leur orientation. Vous serez plus à l’aise dans une église comme cela en tant que lesbienne, et en plus il y a des chances que ce soit une église qui respecte des personnes dans leur diversité, non seulement de leur désir, mais aussi de leur sensibilité théologique, de leur condition sociale.

Soyez en paix, Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Fanny dit :

    Merci vous êtes merveilleux 💛🥰💛

  2. Yves dit :

    Je suis catholique romain(parce que je suis tombé dedans à ma naissance.)…oecuménique convaincu depuis ma jeunesse! ..ma vie (longue!) m’a appris à na pas juger! La lettre de cette jeune fille m’a bouleversé par sa franchise, son ouverture, sa quête de vérité et d’espérance. L’important est bien d’aimer, selon sa nature, son orientation (la vie sexuelle est tellement subtile et…compliquée!) Quand on veut parler d’amour…Il faut de relire le magnifique texte de Paul ( 1ère lettre aux Corinthiens, 13, 4/8)! Merci à cette personne pour son témoignage et pour la belle réponse du pasteur Pernot.

  3. Ghislain dit :

    Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. » (Lévitique 18:22)

    Salutations Pasteur! Je voudrais comprendre comment pouvez-vous dire que l’homosexualité n’est pas un péché alors que c’est décrit dans ce verset de la bible. Que les choses soient claires je n’ai aucune haine envers les homosexuels, car je crois pour ma part vu que nous sommes tous pêcheurs, ça n’aurait aucun sens de haïr d’autres pêcheurs!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.