L’Evangile dit que Jésus existait-il avant Abraham, comment comprendre ça ?

Par : pasteur Marc Pernot

Personne allongée sur une plage, les bras en croix (illustration) - by Jesus Alexander Reyes Sánchez  https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/ http://www.flickr.com/photos/22154137@N06/2789007890

Question d’un visiteur :

Salut Pasteur,

Je me pose une question sur la phrase de Jésus qui dit qu’avant Abraham il fut. Comment comprendre cette affirmation? Je discutais avec un ami qui croit que cela veut dire que Jésus aurait existé avant la création.

Qu’en pensez vous?

Réponse d’un pasteur :

Salut Réginaldo

Effectivement, c’est un curieux verset de l’Evangile où Jésus dit: « avant qu’Abraham fût, je suis » (Jean 8:58).

Mais, ce n’est pas Jésus de Nazareth qui existait avant la création du monde. Ce Jésus est né, si je puis dire en -5 ou -6 avant Jésus-Christ (le moine qui a fixé l’an 1 s’est un peu trompé). L’Evangile lui-même nous parle de la naissance de Jésus. En plus, il y a un problème logique a dire qu’il existait un être humain avant la création, non ? Ou alors l’être humain n’est pas une création, ou Jésus n’est pas humain ?

Ce n’est donc pas Jésus qui existait avent la création. Mais cela a un sens de dire que le Christ existe depuis toujours, il existait en Dieu. Cela veut dire au moins deux choses :

  1. Comme un artisan qui a en tête ce qu’il veut réaliser avant d’attaquer le boulot, on peut penser que Dieu aussi, avant même de créer l’humain, avait une idée de ce qu’il voulait créer (et de la difficulté de cette tâche ambitieuse, un peu folle). Le Christ est la réalisation, pour une fois, enfin, de la vision que Dieu avait avant de commencer à créer.
  2. Le mot de « Christ » n’est pas un nom propre, il est une fonction, celle de sauveur de l’humanité. Je pense que l’on peut dire qu’avant même la création, Dieu avait en tête (si je puis utiliser ces mots humains pour parler de lui), Dieu avait en tête de donner vie à l’humanité et que pour cela il y aurait besoin d’un Christ, une fois dans l’histoire.

Donc voilà ce que je pense : c’est le Christ qui existait avant toute chose, pas Jésus de Nazareth. Mais cet homme a été fait Christ, comme il le dit à Nazareth « L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint (fait Christ) pour …  » (Luc 4:18).

C’est pourquoi il est dit ailleurs qu’il est le « principe de la création du monde », l’Alpha et l’Oméga. C’est ce que Dieu visait aussi quand s’esquisse, dans la figure d’Abraham, un humain qui se met en marche par la foi en Dieu.

Amitiés

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

22 réponses

  1. Frédéric Hebert dit :

    Merci Pasteur pour votre réponse.
    Évidemment le travail intérieur d’une vie !
    Vous me faites réfléchir!! Alors
    autre chose qui m’interpelle Il est dit :
    Jesus est fils unique de Dieu
    Je crois que « unique » maintenant est parfait ou idéal et non le seul
    Tu es unique….car de père céleste, parfait et idéal
    Comme nous pouvons dire, dans de plus petite situation ,à quelqu’un qu’il est unique
    Mais nous savons qu’il n’est pas le seul ou la seule, mais préféré…
    Abraham, Moise ne sont-ils pas fils de Dieu ?
    Marie-Madeleine , Esther ne sont-elles pas fille de Dieu?
    Jesus aurait-il annulé l’ancien testament? En étant fils unique
    Je ne crois pas
    J’imagine le combat intérieur à l’époque
    S’il ne comprenais pas le sens de sa parole
    Et le questionnement des apôtres à son sujet

    Merci à vous

    • Marc Pernot dit :

      Jésus est le fils unique… en son genre.
      Comme chacun est unique, c’est vrai. Mais plus aussi. Car si nous sommes enfant de Dieu par adoption, c’est en commençant à être petit peu engendré par Dieu, recevant sa Parole, que nous sommes un petit peu plus à son image. Lui, Christ est pleinement image de Dieu. C’est ainsi le seul que nous pourrions appeler au sens propre Le Fils. Et pourtant, par grâce, Dieu nous considère comme son enfant, même si nous sommes très loin encore de lui ressembler.

      • Frédéric Hebert dit :

        Merci sur ce rapport :fils enfants
        Ou le fils est « Jesus »
        Donc enfants de Dieu aurait été plus juste dans
        Mon post précédent
        Certaines exceptions dans la Bible dont:
        Moise était appelé homme de Dieu
        Les Fils de Seth
        « ..Christ est pleinement image de Dieu » m’interpelle
        Je vois plus une union parfaite hiérarchique
        Dieu – Fils
        Merci

  2. MUKAMBA ROGER Emmanuel dit :

    merci à vs, mais il faut savoir que en jean 10:30,33 c’est l’unique verset où jésus s’est fait égal à DIEU, ce que je pense c’est à cause de la loi de moïse qui était l’obstacle de ne pas se déterminé qui il était (galate 4:4 et mathi 5:17) il devrait être lapidé avant sa mission, c’est pourquoi en mathi 16:17 quand ils ont le secret celeste il les avait dit de ne rien dire à personne si non on dévrait lui dire qu’il avait blasphemé et être lapidé, mais en 1jn 5:20-21 il sera maintenant déclaré qu’il est le véritable Dieu et la vie éternelle!

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour et merci.

      C’est loin d’être évident que « Jésus se fait l’égal de Dieu ». C’est plutôt une accusation de ses adversaires.
      En effet, si Jésus dit « Moi et le Père nous sommes un. » (Jean 10:30), il priera ensuite le Père « afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. » (Jean 17:20-21). « être un » avec le Père n’est donc pas se faire l’égal de Dieu, absolument pas, mais être uni à Dieu par la foi, par une relation d’amour réciproque.

      Ce sont les adversaires de Jésus qui disent, pour le faire condamner, qu’il blasphème, et que « toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. » (Jean 10:33). Ce que Jésus nie et rectifie en disant qu’il n’a pas dit qu’il était Dieu, mais « le fils de Dieu » (Jean 10:36) et qu’il fait les œuvres de son Père. Loin de se faire « l’égal de Dieu », Jésus se place dans une filialité et une fidélité. Et il nous appelle à cela, et à devenir « enfant de Dieu » et à la fidélité, l’unité avec son Père et notre Père.

  3. Mekki CHENINI dit :

    1:1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
    1:2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

    Jésus et Nicodème
    1Or, il y avait parmi les pharisiens un homme du nom de Nicodème, un chef des Juifs.
    2Il vint de nuit trouver Jésus et lui dit : « Maître, nous savons que tu es un enseignant envoyé par Dieu, car personne ne peut faire ces signes miraculeux que tu fais si Dieu n’est pas avec lui. »
    3Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau, personne ne peut voir le royaume de Dieu. »
    4Nicodème lui dit : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le ventre de sa mère et naître ? »
    5Jésus répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d’eau et d’Esprit, on ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
    6Ce qui est né de parents humains est humain et ce qui est né de l’Esprit est Esprit.
    7Ne t’étonne pas que je t’aie dit : ‘Il faut que vous naissiez de nouveau.’

    Jésus et Abraham
    47Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu ; vous, vous n’écoutez pas parce que vous n’êtes pas de Dieu. »
    48Les Juifs lui répondirent : « N’avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon ? »
    49Jésus répliqua : « Je n’ai pas de démon. Au contraire, j’honore mon Père et vous, vous me déshonorez.
    50Je ne cherche pas ma gloire. Il y en a un qui la cherche et qui juge.
    51En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne mourra jamais. »
    52« Maintenant, lui dirent les Juifs, nous savons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : ‘Si quelqu’un garde ma parole, il ne mourra jamais.’
    53Serais-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort ? Les prophètes aussi sont morts. Pour qui te prends-tu donc ? »
    54Jésus répondit : « Si je me rends gloire à moi-même, ma gloire ne vaut rien. Cependant, c’est mon Père qui me rend gloire, lui que vous présentez comme votre Dieu
    55alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais ; et si je disais que je ne le connais pas, je serais comme vous : un menteur. Mais je le connais et je garde sa parole.
    56Votre ancêtre Abraham a été rempli de joie à la pensée de voir mon jour ; il l’a vu et il s’est réjoui. »
    57Les Juifs lui dirent : « Tu n’as pas encore 50 ans et tu as vu Abraham ! »
    58Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham soit né, je suis. »
    59Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui, mais Jésus se cacha et sortit du temple [en passant au milieu d’eux. C’est ainsi qu’il s’en alla].

    Déduction : c’est l’esprit Saint en Jésus qui existait et qui parle et non Jésus .

    • Raymond Ndiadia Mulumba dit :

      Dieu est Trinitaire : Père, Fils et Saint Esprit comme l’homme qu’il a créé est esprit, âme et corps. Quand Dieu dit qu’Il est Alpha et Omega c’est-à-dire qu’Il est Éternel toujours dans cette Trinité. Apôtre Paul confirme dans sa lettre aux Hébreux que « Jesus Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Lui même dans Sa divinité Il le confirme dans Apocalypse 1:7 et 8; 7) Voici il vient dans les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen! 8) c’est Jésus Christ qui parle : « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient. Le Tout Puissant. Lisez Esaie 9: 6. Rappelons nous comment le Père a grondé à la montagne de transfiguration comme Apôtre Pierre voulait réduire le Seigneur à la dimension purement humaine en oubliant sa divinité. N’oublions pas l’humilité de notre Seigneur qui s’est fait chair pour nous sauver. Qui s’est fait pauvre pour que vous soyiez riches, etc. Que Dieu vous bénisse. Il est « JE SUIS »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *