extrait de la banière

Bienvenue


(le texte de la présentation est disponible ici)

Quelques ressources pour chercher, ou juste pour s’intéresser que l’on soit plus ou moins croyant et même pas du tout…

Pourquoi « Je cherche Dieu » ? Parce qu’une bonne santé spirituelle est comme la bonne santé du corps, cela demande un peu d’investissement en attention pour se nourrir, se soigner, et faire un peu d’exercice, selon nos goûts et notre forme.

Bienvenue à toute personne de bonne volonté dans une des multiples facettes de l’Eglise Protestante de Genève qu’est ce blog, tenu par le pasteur Marc Pernot qui vous remercie de vos remarques, questions, suggestions (voir le livre d’or en bas de page)…

En attendant de trouver (éventuellement) un pasteur dans une paroisse, si vous le désirez, vous pouvez me poser ici des questions en rapport avec votre foi et votre vie (elles resteront anonymes si tel est votre désir).

 

Pour commencer à chercher Dieu ? chercher du sens ? s’ouvrir à une spiritualité ?

Le seul « il faut », c’est à mon avis : mettre de la sincérité et investir juste un petit peu de recherche.
Chercher ce qui fait sens pour vous, chercher ce qui est source de vie et de vie meilleure. Se poser des questions, commencer à prier à sa façon.

Comme pour la science, le doute est une bonne chose, il permet de progresser, il fendille les certitudes toutes faites et les nocifs « un vrai croyant doit faire ceci, doit penser cela ».

scan du début de l'Evangile selon Jean dans la Nouvelle Bible Second

Premiers mots de l’Evangile selon Jean, dans une Bible d’étude (édition NBS)

Vous trouverez sur ce site des ressources mise en ligne afin de vous aider :

  • à se poser des questions, bien entendu, rien ne vous oblige d’être d’accord avec la réponse du pasteur, les commentaires (bienveillants) sont bienvenus 🙂
  • à élaborer sa théologie,  car cela aide pour s’ouvrir à Dieu mais aussi parce que cela implique une certaine idée de la vie, du bien, du beau et du bon…
  • à commencer à lire la Bible, un patrimoine vieux de 2000 à 3000 ans, un magnifique réservoir de bonnes questions.
  • à prier, avec plein de textes qui peuvent aider à entrer en prière, à faire place en soi à la source de vie
  • à pratiquer un peu, à son rythme, à sa façon, comme on va dans une salle de fitness, et pour la force de ne pas chercher tout seul
  • et des témoignages de vraies personnes, des ressources (à consommer avec modération).

 

Et si je n’ai pas la foi ?

Tout dépend de ce que l’on entend par « avoir la foi ». C’est avant tout une recherche, ce n’st pas un objet que l’on possède et que l’on pose sur sa cheminée.

Comme l’écrit le philosophe et scientifique Blaise Pascal qui se pose cette question : Dieu nous dit « Console-toi, tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais pas déjà trouvé ! » (Pensées, 553)

Comme le dit Jésus « Cherchez et vous trouverez » (Évangile selon Matthieu 7:7). Il en dit pas de faire confiance dans des chercheurs professionnels mais de chercher soi-même, la recherche doit être personnelle, et personne ne peut trouver à la place d’un autre.  Ce n’est ni trop facile (il suffit de chercher), ni trop difficile (je n’y connais rien). Chacun le fait à sa façon, là où il en est, et c’est profitable. 

 

photo de personnes à l'église (instagram de l'église protestante de Genève)

Prière pour prendre le temps

Je vais prendre le temps de laisser poser mon regard
sur les choses de tous les jours et les voir autrement,
celles que chaque matin, je croise sans les voir.
Toutes les choses familières que je côtoie à longueur de jour, de mois, d’année…

Je vais prendre le temps de voir l’étrangeté des arbres,
ceux de la forêt, ceux du parc voisin,
qui le crépuscule venu bruissent de mystère…

Je vais prendre le temps de poser mon regard
sur les êtres que j’aime et de regarder autrement les miens,
celles et ceux qui me sont les plus proches
et que parfois je ne vois même plus, que je n’entends même plus,
tant le souci de mes affaires, de mon travail, parasitent mon cœur et mon corps…

Oui, je vais prendre le temps de les découvrir
de me laisser surprendre encore et toujours par ceux que j’aime.

Oui, je vais prendre le temps de te rencontrer aussi,
toi mon Dieu,
au-delà des mots, des formules et des habitudes.

Oui, je vais aller à ta rencontre comme au désert
et tu me surprendras,
mon Dieu.
Oui, je vais prendre le temps de te rencontrer autrement.

Aimée Degallier-Martin (Lézard)
Voir d’autres prières ici

Livre d’Or

Vous pouviez déposer ici, en commentaire, des suggestions ou des encouragements pour le service de jecherchedieu.ch qui vous est offert bien volontiers.

Pour des questions plus théologiques ou plus personnelles, vous pouvez de préférence la poser sur cette page ou par mail à pasteur Marc Pernot, il vous répondra dès que possible.

61 Commentaires

  1. Camille dit :

    Bonjour !
    Je vous souhaite un très joyeux noël !
    Merci pour ce que vous faites pour nous et à nous aider à grandir chaque jour dans nos réflexions.
    Merci de nous apprendre les gestes justes et de nous aider à aimer notre prochain.
    Depuis que je vous ai rencontré, j’aime être proche de mon prochain et de le rendre heureux. Je fais en général tout ce qui est ma possession pour lui redonner le sourire quand elle est au plus bas.
    Merci !
    Soyez bénie et que le Seigneur soit avec vous

    PS : J’ai fais ma prière aujourd’hui, et je dois avouer que ça fait du bien. Cela retire un poids sur les épaules. Je sais que je ne suis pas parfaite dans la prière mais je m’exerce aussi souvent que j’y pense pour le rendre heureux !

    Passez de bonnes fêtes de fin d’année !

    Camille, 19 ans.

    1. Marc Pernot dit :

      Chère Camille
      Mil mercis pour les encouragements.
      Et grand bravo pour votre démarche. Et pour celle magnifique façon d’être. C’est génial
      Seulement…. Faites aussi attention à vous. Vous êtes précieuse.

      • Nos forces sont limitées (on ne peut pas se charger de tous les fardeaux de tout le monde). Même Jésus sentait ses limites et parfois disait que le guichet était fermé, et il prenait un temps pour se reposer, se ressourcer.
      • Et il y a des personnes dangereuses, selon vos forces, ne vous exposez pas plus que nécessaire, avec discernement.

      C’est pourquoi Jésus nous conseille : « Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. » (Matthieu 10:16).

      Mil mercis pour tout le bien que vous faites.
      Bonnes prières. Bons services. Excellente années à vous. Plein de bonnes surprises.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  2. Nicole dit :

    Un grand merci encore pour toutes vos publications sur votre site Je cherche Dieu. Ce sont pour moi d’indispensables lumières et sources d’inspiration pour tenter de nourrir ma foi.
    Bien à vous.

  3. Lili dit :

    Cher Marc,

    Je voulais juste vous assurer, si besoin est, que l’effort que vous déployez sur votre site est bien utile. Pour ma part, ce sont vos prédications et études bibliques qui m’ont vraiment ouvert des horizons. Je ne connaissais rien de tout cela, il y a encore un an. Et je peux dire qu’au-delà d’un livre, vous m’avez ouvert un monde. Vous lire ou vous écouter m’a donner envie de passer par une lecture un petit peu plus approfondie des Ecritures. Et ce faisant, après quelques mois, j’en suis arrivée à l’idée que, jusque là, j’avais lu la Bible de façon fondamentaliste. Sans fausse modestie ! En gros, le Dieu de l’A.T était un dieu bien méchant et le Dieu du N.T. était bien gentil et puis la grâce était bien distribuée mais au compte-goutte et à géométrie variable, et du coup, l’enfer pour les uns et le paradis pour les autres, etc… ça fait sourire. Je ne dis pas qu’on ne peut pas trouver trace de tout cela quelque part, je crois juste que ces interprétations ne résistent pas énormément à une lecture honnête, même pas forcément critique. En tout cas, je le perçois comme tel. Je dois dire que cela me frappe surtout concernant la notion de grâce que je ne peux plus vraiment lire comme sélective.

    C’est pour cela que je vous envoyais ce petit mot, pour vous dire que vous finissez par soigner des fondamentalistes, ce n’est pas rien quand même… et aussi pour vous dire que ça pourrait être une bonne idée que vous écriviez un bouquin. Je suis sûre que vous pourriez intéresser nombre de lecteurs mal orientés ou a priori pas emballés par la théologie. Si jamais cela se faisait, réservez m’en un exemplaire.

    Bien à vous,

    1. Marc Pernot dit :

      Chère Lili
      Grand merci pour cet encouragement.
      C’est bien réel.
      Et bien précieux, car ces efforts, ceux de l’Eglise de Genève et les miens, sont faits dans le seul but d’aider des personnes aux quatre coins du monde. Cela fait donc du bien de savoir quand cela a été un peu le cas. C’est donc très sympa d’avoir pris la peine.
      La belle maison d’édition Labor et Fidès, en particulier, et aussi d’autres maisons d’éditions plus grand public, m’ont déjà proposé trois ou quatre fois de leur fournir des manuscrits, après avoir lu mon travail sur internet. Je me suis posé la question. C’est vrai que l’on est fier d’avoir écrit, de se voir imprimer, de dédicacer des livres… Sans soute.

      Mais :

      • pour écrire un livre, cela prend quelques bonnes centaines d’heures, dont je priverais ma paroisse et ce aussi ce site internet. Car je suis déjà plus que pris par ces tâches, sept jours par semaine, du matin au soir (un peu moins pendant les vacances, mais quand même).
      • beaucoup de livres de théologie sont écrits et publiés. Très peu sont lus, et par peu de lecteurs, très peu de temps.
      • Internet est assez bien suivi, et rejoint gratuitement, des personnes des quatre coins du monde, des personnes qui ont parfois un besoin vital d’avoir une approche de la foi, de la religion et de la Bible où la notion de grâce, comme vous dites, est centrale. Choisir ce média plutôt que le papier est une façon de servir, d’aller en aide à ceux qui en ont le plus besoin, me semble-t-il, quand ils en ont besoin, parfois en urgence. En première analyse, en tout cas.

      Bonne route et encore merci pour ce message si sympa.

  4. Bastien dit :

    Bonjour, je viens de lire plusieurs réponses que vous avez donné à des gens sur des questions de relations hors mariages notamment. Je ne sais si vous avez tort ou raison, mais je suis sûr que votre volonté de les rassurer et de les accompagner les a aidés. Vous ne faites pas parti de ceux qui lient de pesants fardeaux sur le dos des hommes, mais de ceux qui tentent de les alléger. Car l’on reconnaît les bons des méchants et les méchants des bons à leurs fruits.

    Lorsqu’un bâtisseur se met à l’ouvrage, il a besoin d’artisans compétents et de bonne volonté. Vous êtes de ces artisans. 🙂

    1. Marc Pernot dit :

      Bonjour
      En tout cas, ce que j’écris est de bon cœur, nourri par ma lecture de la Bible et la prière.
      Ma démarche est tout à fait désintéressée.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

  5. François dit :

    Bonjour Pasteur,

    Je vous écris pour vous remercier et vous témoigner ma gratitude.

    L’été dernier, je me suis converti à la parole du Christ à 37 ans, après de longues décénnies d’athéisme revendiqué mais insatisfaisant.

    J’ai été troublé d’entendre ou de percevoir en mon for intérieur que Dieu est amour et que je ne devais pas avoir peur. J’ai lâché prise et j’ai accepté ma foi.

    J’ai trouvé votre site qui m’a été d’une aide inestimable pour comprendre la religion chrétienne, développer ma foi et m’identifier comme protestant.

    Suivant vos conseils, je me suis rapproché d’une église réformée. J’ai été très bien accueilli par les paroissiens et par le pasteur.

    Et lors du culte de Pâques cette année, j’ai été baptisé avec joie, fierté et reconnaissance. Être baptisé le jour où nous fêtons la résurrection du Christ est un symbole important pour moi, qui me relève d’un burn out.

    Je tiens à vous remercier pour votre oeuvre, qui apporte la clarté, qui témoigne de l’amour de Dieu et qui élève notre dignité en tant que lecteur. J’y trouve une source inépuisable de consolation, de matière à réfléchir et d’inspiration.

    Même si je vais régulièrement au culte de mon Église (la salle de sport de la foi 😉), j’écoute toujours vos prédications avec joie et attention. Je ressens un grand bienfait et ma foi s’en trouve toujours revivifiée. Et j’aurai plaisir à venir un jour à Genève vous écouter prêcher.

    Merci encore Pasteur et longue vie à vous et à votre site.

    Fraternellement.

    1. Marc Pernot dit :

      Cher François
      Quel beau, quel magnifique encouragement !!!
      Vraiment je me réjouis pour vous. Ainsi que pour ceux qui sont autour de vous, et pour la paroisse que vous fréquentez.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  6. A. dit :

    Cher Marc
    Un petit message qu’il ya longtemps que je voulais vous envoyer et voici qu’enfin, j’y arrive.
    Un message juste pour vous dire combien sont importants pour mon épouse et moi vos prêches.
    Votte approche des textes me parle beaucoup. Merci beaucoup.
    Que l’Eternel, s’il existe, comme le dit Marc-Alain Ouaknin, vous bénisse et vous garde, vous et les vôtres.
    Bien à vous

    1. Marc Pernot dit :

      Grand GRAND merci pour cet encouragement
      C’est tellement sympa.
      Bien fraternellement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *