« mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne. » Le premier fils répond: « Je ne veux pas» (Matthieu 21:28-32)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪︎ Jésus nous propose cette parabole : Un père s’adresse à ses deux enfants « mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne. » Le premier répond: « Je ne veux pas», puis, changeant d’avis, il y va. Le second répond: « Je veux bien, Seigneur », et n’y va pas. Lequel des deux a fait la volonté du père, nous demande Jésus ? (Matthieu 21:28-32)

➔ Les manuscrits des évangiles les plus anciens ont étrangement un désaccord à ce sujet. Certains semblent dire que c’est le premier qui a la bonne attitude. D’autres manuscrits importants penchent vers le second. Comment comprendre cela ? Cela montre que les deux attitudes vont bien avec l’Évangile du Christ.

➔ Avec le premier enfant, nous sommes invités à progresser très concrètement dans notre façon d’agir, et de participer à notre mesure à l’œuvre de Dieu, si positive et belle.

➔ Avec le second enfant, nous sommes invités à dire oui à Dieu, en le connaissant mieux, en l’aimant plus, en approfondissant notre oui. Même si nous n’arrivons pas à agir en perfection (bien sûr), l’essentiel est dans ce oui de la foi, car il permet à Dieu de nous aider à progresser ensuite, chose qui est si difficile à faire par nos seules forces.

➔ L’action et la contemplation vont ainsi de pair, comme ces deux fils, nous invitant à progresser dans l’une et dans l’autre. Confiant dans la grâce de Dieu.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *