« Le Royaume des Cieux est semblable à un maître de maison qui sort afin d’embaucher. » (Matthieu 20:1)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird

↪︎ Jésus dit : « Le Royaume des Cieux est semblable à un maître de maison qui sort dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne… » (Matthieu 20:1).

➔ Ce Royaume ou ce règne c’est la présence active de Dieu. Par ailleurs (Luc 17:21), Jésus dit que ce Royaume est « au dedans de nous » ou au « milieu de nous ». À l’intérieur de chaque personne individuelle et dans les relations entre les personnes.

➔ Ce n’est donc pas un pouvoir sur nous. C’est une inspiration venant de l’intérieur. Une belle et bonne inspiration. Cela dit la faiblesse du pouvoir de Dieu sur nous, il n’est pas question de sa part de nous forcer à aimer, à espérer, ni à lui faire confiance. D’ailleurs, ce n’est tout simplement pas possible.

➔ Et pourtant, quand on contemple la manière d’être de Dieu, en Christ, ou dans de beaux gestes de personnes qui nous entourent, cela peut nous inspirer. Et nous faire attraper le virus de la bonté, du soin les uns des autres, de l’espérance et de la confiance en Dieu.

➔ C’est ce que je reçois dans cette parabole de Jésus, ou le règne de Dieu est comme un maître qui n’impose rien, mais qui viens pour embaucher, qui cherche encore et encore à nous mobiliser pour travailler à produire de bons fruits de vie. Ces fruits sont la paix et la joie parfaite, la vie bonne, les belles relations avec Dieu et avec notre prochain.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Pascale dit :

    Cette parabole m’aide souvent à me tourner vers l’avant. Ayant une bonne partie de ma vie et surtout de mon énergie derrière moi, j’ai un peu trop tendance à regretter tout ce que j’aurais pu faire et que je n’ai pas fait. Alors que, quelle que ce soit l’heure, quelle que soit la force, cela vaut toujours le coup de se mettre au boulot et de travailler dans la vigne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *