un enfant émerveillé lors d
Texte Biblique

« Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout ne construit pas. » (1 Corinthiens 10:23)

Une méditation sur ce verset

↪ Avant cela Paul avait déjà écrit aussi : « Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. » (1 Corinthiens 6:12).

L’apôtre Paul est parfois un terrible donneur de leçon. Mais là, avec ce « tout est permis » qu’il répète à deux reprises de façon frappante, il nous aide à grandir dans notre foi et dans notre façon de vivre d’une belle façon.

« Tout est permis » ? Parce que de toute façon Dieu continuera à nous accompagner et à nous bénir, à nous soutenir. C’est ce que l’on appelle « la grâce de Dieu » dont on peut avoir éventuellement une petite idée dans l’amitié de notre meilleur ami. Cela nous rend libre et nous permet d’être authentique.

« Tout est permis » a priori, car Christ nous encourage à être prophète ou prophétesse : l’Esprit de Dieu, son Esprit créateur, nous est donné au fond de notre conscience pour nous encourager à avoir notre propre élan créatif. De cette source qu’est l’Esprit on peut s’attendre à tout, nous a dit Jésus en nous encourageant à cette liberté surprenante (Jean 3:8).

« … mais tout n’est pas utile » nous encourage à suspendre un moment notre impulsion première pour nous demander ce que notre action peut produire de bon comme résultat. Tout ce qui nous semble désirable n’est pas génial. Paul nous propose simplement de nous poser cette question, cela nous laisse notre liberté, cela l’augmente même en décidant en connaissance de cause, en tenant compte de la situation plus largement et d’un temps plus long.

« … tout ne construit pas » élargit encore le champ de notre réflexion : ce n’est pas seulement un résultat que nous visons, mais une construction, une demeure qui accueillera la vie de demain. Notre action entre dans un ensemble, cela peut nous donner envie de travailler avec Dieu, qui a une vision un petit peu plus ample que la nôtre ( !), et de travailler peut-être en équipe avec telle ou telle personne, pour que nous nous complétions.

par : pasteur Marc Pernot

verset médité prêt à être imprimé

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

4 Commentaires

  1. Hervé dit :

    Merci Pasteur Marc Pernot pour vos commentaires pertinents , clairs et éclairant !
    Le verset du «  tout est permis … » notre époque aurait bien besoin de le méditer !!

  2. Serge dit :

    C’est pour cela que l’on doit être vraiment prudent sur nos priorités…Ne pas se détourner de l’essentiel…pour ne privilégier que les futilités de ce monde trompeur…Le monde de l’illusion dans lequel nous vivons

  3. CL dit :

    Cher Marc,

    Parfois je me demande si ce qui nous manque n’est pas l’esprit de discernement pour ne pas appeler le bien mal et le mal bien.

    Bien cordialement

    1. Marc Pernot dit :

      Oui,
      C’est un peu comme confondre la pédale de frein et d’accélérateur quand on conduit.
      Ce n’est pas génial.
      Même si Dieu pardonne, et bénit, il vaut mieux quand même ne pas tout mélanger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *