« Que toute créature fasse silence devant l’Éternel ! » (Zacharie 2:13)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ « Que toute créature fasse silence devant l’Éternel ! » (Zacharie 2:13)

⤑ Cela fait un bien formidable de se ménager un temps de silence, un temps pour soi. Cela fait du bien à ceux qui sont saturés d’informations, de musiques, de paroles et de bruits. Cela fait du bien aussi à ceux qui subissent une solitude qui leur pèse. Dans tous les cas, il est bon, il est agréable, il est salutaire de s’organiser pour avoir un vrai temps de silence. Un silence que l’on a choisi, attendu, préparé, aménagé dans notre agenda.

Il y a là comme un temps de sabbat pour notre existence. Nous arrêtons pendant quelques instants d’être dans un flux d’informations nouvelles et nous avons la surprise, toujours nouvelle, de découvrir que nous existons encore, nous découvrons même que nous existons bien plus réellement que nous ne le pensions : nous avons une espérance propre, une dignité propre, une sensibilité, un point de vue légitime et original.

⤑ Mais ici, le prophète nous propose d’aller plus loin encore, et sans doute d’en retirer un bénéfice plus grand encore. Zacharie nous propose de faire silence « devant l’Éternel ».

C’est de la prière, puisque la prière est fondamentalement se placer devant l’Dieu

  • C’est une prière confiante dans l’amour de Dieu puisque ce nom YahWéH (traduit par l’Eternel) évoque Dieu entant qu’il est source de pardon, de miséricorde, d’aide pour le pécheur, de tendresse pour son enfant bien aimé que nosu sommes.
  • C’est une prière qui remet Dieu au centre, alors que parfois notre confiance en dieu consiste à lui dire ce que nous voudrions qu’il fasse pour nous, comme le maître à confiance dans un serviteur. Il est bon de se placer devant l’Eternel notre Dieu en lui disant ce que nous espérons, notre plainte et nos projets. Seulement, ensuite, il est excellent de faire silence devant l’Eternel, c’est un « Que ta volonté soit faite », se plaçant à son service, à son écoute.

Le silence devant l’Éternel est la véritable louange de l’Éternel plus que tout ce que nous ce que nous pourrions dire. Quand nous bénissons notre Dieu notre âme s’ouvre à lui, à cette silencieuse source d’évolution et de vie qu’est le Créateur. Sans que les lèvres ne forment un mot, avec notre lourdeur et nos doutes, mais aussi notre capacité à évoluer et notre espérance, notre être prie et « le souffle de Dieu lui-même vient en aide à notre faiblesse, et prie en nous par des soupirs inexprimables » (Romains 8:26)

⤑  Offrons-nous ces temps de silence devant l’Éternel. Réjouissons-nous de ces rendez-vous avec Dieu. Il est là, lui aussi dans le silence car sa Parole ne fait pas de bruit, mais il ouvre un espace pour nous, un nouveau possible, une liberté et une joie nouvelle.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Pascale dit :

    « Faire silence devant l’Éternel »
    Pas si simple !
    Prendre du temps dans sa journée pour Dieu, s’en réjouir à l’avance, vouloir faire silence, tout cela OK. Mais faire réellement silence devant lui, sans céder à la tentation de remplir sa prière de mots, sans laisser partir ses pensées dans mille directions, ce n’est pas toujours facile.
    Peut-être que faire silence devant l’Éternel, cela peut aussi exprimer un respect et une humilité : ne pas chercher à l’enfermer dans des mots, ne pas prétendre savoir ce qu’il veut, cesser de parler à sa place, accepter qu’on ne puisse pas rendre compte de ce qu’il est, se contenter parfois de s’émerveiller, comme lorsqu’au détour d’un chemin on se retrouve subitement face à un paysage à couper le souffle et qu’on se tait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *