« Il y a de nombreuses demeures dans la maison de mon Père. Je vais vous préparer une place » (Jean 14:2)

un chalet avec fenêtre allumée dans la nuit d'hiver - Photo by Patrick Schneider on Unsplash↪︎ Jésus dit : « Il y a de nombreuses demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. » (Jean 14:2).

➔ De quoi est-ce que parle Jésus avec ces demeures dans la maison de son Père ?

➔ De la vie future ? C’est vrai que dans ce domaine notre place est assurée du seul fait de l’amour de Dieu pour nous en tant qu’individu, même si nous n’avons pas trop foi en Dieu, car Dieu, lui, a foi en nous et il nous garde.

➔ Cependant, il ne semble pas que cette histoire de maison parle de la vie future. En effet, quand Jésus parle de « la maison de mon Père » c’est pour parler du temple de Jérusalem. Par exemple quand Jésus critique l’organisation des sacrifices des le temple, il dit « ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. » (Jean 2:16) mais qu’elle soit plutôt « une maison de prière pour tous les peuples. » (Marc 11:17).

➔ Si « la maison de son Père » évoque donc la présence de Dieu et notre relation à Dieu, qu’est ce que Jésus veut nous dire avec ces « nombreuses demeures », et à qui va les habiter ? C’est ce que Jésus explique quelques versets plus loin (14:23) : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure en lui. », avec le même mot « demeure » employé auparavant. C’est donc Dieu et le Christ qui demeureront en chaque personne s’ouvrant à leur présence. Pour Jésus, le véritable Temple est celui de notre être, de notre foi, de notre prière personnelle. Le plus sacré de notre religion est notre intimité avec Dieu dans la vie de tous les jours.

➔ Jésus « prépare une place » pour nous : la place de Dieu en nous. Chacune ou chacun sera une des multiples demeures faisant partie de la maison de son Père et notre Père. Cela, effectivement, « demeure » et demeurera car ce mot, en grec comme en français, évoque également l’idée de stabilité, de durée jusque dans l’éternité.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Pascale dit :

    Ce n’est très certainement pas ce que Jésus voulait dire, mais en lisant « Il y a de nombreuses demeures dans la maison de mon Père. », je ne peux m’empêcher de ressentir un appel au respect de toute recherche de Dieu, de tout élan vers lui, quelque soit la forme que cela prend.
    D’un autre côté, alors que pour une parabole ou pour un récit cela ne me pose pas trop de problème, je me demande souvent quelle est la légitimité de se laisser inspirer par un verset lorsque celui-ci rapporte des paroles de Jésus, bien entendu tout en ayant présent à l’esprit que ce sont des paroles rapportées ou interprétées par un ou des témoins, ce qui est déjà bien différent d’un enregistrement audio. Il se pourrait alors que je déforme le message du Christ, que j’y transpose mes propres idées au lieu de chercher uniquement à essayer de comprendre ce que l’auteur a voulu dire.

    • Marc Pernot dit :

      Ces textes sont faits pour inspirer le lecteur de sa propre interprétation, en fonction de sa situation, de sa sensibilité, de son inspiration.
      Effectivement, il y a autant de lecteurs possible que cette multitude de demeures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.