« Éternel, je te chante de ce que je suis une créature si merveilleuse » (Psaume 139:14)

un enfant émerveillé lors d'une lecture - Image par saralcassidy de Pixabay↪ « Éternel, je te chante de ce que je suis une créature si merveilleuse, tes œuvres sont admirables, et mon être le sait bien. » (Psaume 139: 14)

⤑ L’Évangile ne nous invite pas à nous aimer moins. Il nous aide à nous aimer mieux, à nous découvrir. En nous aimant, Dieu nous révèle la créature merveilleuse que nous sommes.

⤑ Tout l’Évangile est un chant d’amour nous invitant à aimer. La base de la base de ce que nous recevons de Dieu par son Esprit et par l’Évangile est de nous aimer nous-même. Alors nous pourrons commencer à un petit peu aimer Dieu et aimer notre prochain. Ce seront de beaux fruits que nous serons en mesure de porter quand nous aurons relevé la tête grâce à Dieu.

⤑ Nous aimer nous-même ? ni dans une sorte d’orgueil, ni dans la dévalorisation de notre personne, ni dans la culpabilité. Nous aimer juste et bien. La grâce de Dieu nous ajuste dans cette lucidité sur nous-même, nous fait découvrir exactement l’être merveilleux que nous sommes.

⤑ Dans ce domaine, Jésus n’y va pas à moitié quand il nous dit, personnellement « vous êtes la lumière du monde » (Matthieu 5:14). C’est seulement après que Jésus ajoute « que votre lumière brille » (Matthieu 5:16). Ce n’est pas une condition. C’est d’abord une bénédiction, puis une vocation, un envoi.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *