« Ah qu’il est bon, qu’il est agréable pour des frères (des sœurs) d’habiter unis ensemble » (Psaume 133)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ « Psaume des montées. De David. Ah qu’il est bon, qu’il est agréable pour des frères (des sœurs) d’habiter unis ensemble… » (Psaume 133) C’est même là, nous dit ce Psaume, que « l’Éternel donne sa bénédiction, et la Vie en abondance »

⤑ Il est parfaitement exact, c’est un fait d’expérience qui a nourri la sagesse millénaire de ce Psaume, que nous avons besoin de nous rassembler suffisamment :

  • C’est effectivement doux et agréable, ce qui est une première bénédiction.
  • C’est une source d’élévation à la fois spirituelle, intellectuelle et humaine.
  • C’est même là, dans nos relations et rencontres que nous recevons la bénédiction divine et la Vie en abondance.

⤑ Après quelques semaines, quelques mois de diminution de nos relations (pour cause de pandémie), nous sentons que cela nous manque. La « distanciation » avec nos frères et sœurs en humanité est âpre et désagréable à la longue. Nous pouvons aussi ressentir un manque d’élévation, une stagnation, et même une plongée plus ou moins importante du point de vue de notre élan de vie, de notre foi, de notre moral. Ce serait donc une réaction normale suite à ce manque temporaire. Cela ne devrait pas nous inquiéter. Nous pourrions chercher à approfondir les contacts à distance, nous pourrions « travailler » à notre élévation par l’étude, par la prière et autres exercices du corps et de l’esprit qui vous dont doux et agréables. Une ouverture à la bénédiction de Dieu.

⤑ Le milieu du Psaume 133, détaille les fruits de cette union et de cette bénédiction. Le langage emprunte des images bien connues des lecteurs de ce Psaume, plus difficiles pour le lecteur d’une autre culture. L’huile évoque la bénédiction, elle dégouline de la tête à la barbe (de l’enfance jusqu’au plus grand âge), elle dégouline sur la barbe du grand prêtre Aaron (elle est une bénédiction sur notre prière, notre relation à Dieu), elle dégouline jusqu’aux bords de son vêtement (où des franges symbolisaient les bonnes actions dans la vie quotidienne). Voir cette prédication.

⤑ Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *