07 juin 2023

un magnifique cornet de frites - Photo de Mitchell Luo sur https://unsplash.com/fr/photos/ChXHveqrb28
Témoignages

Cinq fruits et légumes par jour, pour notre santé de demain.

Par : pasteur Marc Pernot

Cinq fruits et légumes par jour ? Excellent conseil des nutritionnistes et des médecins. Notre santé est d’abord dans l’assiette, et de bouger un peu.
un magnifique cornet de frites - Photo de Mitchell Luo sur https://unsplash.com/fr/photos/ChXHveqrb28
Quels seront les fruits et légumes de notre pensée ? De notre spiritualité ? À tout âge cela a une importance. Cela en a particulièrement quand nous traversons une période charnière de notre vie : en entrant dans l’âge adulte vers 15-17 ans ; en entrant vers 30 ans dans la période chargée entre vie professionnelle et familiale ; en entrant dans l’âge de la retraite ; puis en entrant dans le grand âge. Chaque période a sa beauté et demande de bons légumes et fruits pour nourrir notre réflexion et notre spiritualité.

La difficulté est plus grande pour ceux qui n’aiment pas les légumes, car hélas, les frites et les Haribos ne comptent en général pas tellement comme un des cinq fruits et légumes. En cuisinant avec plus de soin des légumes choisis et en se forçant un peu, on finit par y prendre goût et en tout cas à se faire une santé.

Je comprends que l’on n’aime pas la religion. Chacun ses goûts. En même temps il existe bien des religions et bien des façons de vivre chaque religion : plus ou moins libérale, souple, stricte, normée, rock & roll, classique, cérébrale, émotionnelle. Mais si l’on est allergique à toute religion sous toutes ses formes, il existe d’autres légumineuses pour nourrir notre intériorité dans les philosophies. Il est possible de panacher en ayant par exemple deux ou trois portions de théologie et de prière, et deux ou trois portions de philosophie à notre menu.

En tout cas, dans les périodes charnières et particulièrement pour cette période cruciale dans la constitution de soi-même qu’est l’adolescence, le menu me semble à soigner. Une belle proportion de légumes et de fruits nourrissant l’intériorité des jeunes est à trouver pour leur menu entre les études, le sport, la musique, la famille et les écrans. Il est bon aussi de nourrir leur rapport à la spiritualité, en partie car c’est une part essentielle de l’humain, en partie pour ne pas se laisser manipuler en ce domaine. Comment faire ? Il y a des catéchismes dans toutes les églises avec leur éventail de sensibilités. Sinon, il faut à mon avis absolument trouver autre chose pour nourrir la santé et la robustesse intérieure du jeune. Mais quoi ?

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

2 Commentaires

  1. Pascale dit :

    Parmi les pourvoyeurs de fruits et légumes pour les adolescents, peut-être qu’on peut tout de même compter un peu sur le lycée avec notamment (mais pas uniquement) les cours de philosophie en classe de terminale.

    1. Marc Pernot dit :

      A condition que le prof de philo ne soit pas un athée intégriste, c’est vrai. Et c’est très précieux. Il y a aussi du bon travail de fait, parfois, dans d’autres matières.
      Il faudrait trouver ce genre de choses pour enfants et ados, pour un éveil philosophique. Mais là encore il serait bon qu’il y ait une approche de la spiritualité, en plus du raisonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *