J’aimerais m’organiser un temps de retraite spirituelle, auriez-vous des conseils ?

Par : pasteur Marc Pernot

vue de l'abbaye trappiste d'Orval (belgique) - Image par Andreas H. de Pixabay

Question d’un visiteur :

Bonjour Monsieur,

Mon cheminement spirituel m’amène peu à peu à envisager l’idée de faire une retraite ou du moins à en éprouver l’envie.  Peut être pourriez vous me conseiller à ce sujet ?

Je vous remercie beaucoup pour vos interventions de cet été et pour vos prédications que j’ai pu suivre de temps à autre quand un accès à internet me le permettait. C’est pour moi une belle source d’inspiration qui accompagne mon cheminement. Je vous écoute en confiance car votre approche me parle et c’est pour cette raison aussi que je vous demande conseil au sujet d’un ou des lieux où il me serait possible  de faire une retraite spirituelle.

Cela fait un an que j’ai eu la joie de découvrir l’église protestante et c’est une vraie paix en moi même de savoir que je peux me tourner vers ce lieu pour enrichir et développer ma foi. Alors une nouvelle fois MERCI pour tout!

Je vous souhaite belle rentrée et bonne inspiration pour tous vos projets.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Monsieur

Un grand grand merci pour les encouragements que vous m’envoyez ! C’est précieux…

Bravo de vouloir prendre un temps de retraite, c’est une bonne idée. D’expérience, cela apporte beaucoup :

  • en grande partie par le fait qu’en faisant place dans son agenda et dans son budget dans l’espérance d’améliorer la place de Dieu en nous et dans notre existence concrète, ainsi que notre relation à lui,
  • mais aussi par l’apport du témoignage de foi des personnes accueillantes. Même si personnellement, je choisis toujours des retraites où il n’y a pas d’accompagnement ni de direction spirituelle. En effet, je préfère laisser toute place à l’action de Dieu, en ligne directe.

Personnellement, je suis fan des abbayes trappistes. C’est du genre assez austère à cause du silence. C’est catholique, bien entendu, mais sauf la messe du matin (que j’évite), je participe à tous les autres offices, tout particulièrement l’office de nuit (vigiles) qui me touche beaucoup. Pour le reste, je lis la Bible (choisissant de relire par exemple les 4 évangiles, ou les psaumes), Et je me promène beaucoup dans la nature. Je n’ai pas visité toutes les abbayes, mais j’aime beaucoup Tamié, Citeaux et Aiguebelle qui offrent toutes de belles possibilités de promenades aussi. Sur le site de Tamié, on peut écouter un peu l’ambiance des offices (https://www.abbaye-tamie.com/communaute-tamie/les-chants-des-moines-de-tamie/chants-de-tamie) .

Si vous préférez plus protestant et plus féminin, et moins austère, il y a des communautés de sœurs qui accueillent pour des retraites

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Anissa dit :

    C’est l’abbaye d’Orval en photo ?
    Très chouette lieu de retraite que je recommande aussi.
    Ils sont très sensibles à l’oecuménisme.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour, oui, c’est l’Abbaye d’Orval en photo. Excellents offices, super bière de table très légère au cours des repas ! Seule problème à mes yeux c’est que les promenades sont difficiles car les forêts alentour sont clôturées. Cela rend la retraite très studieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *