Ô Toi l’immuable, pour qui rien ne change ! (Sören Kierkegaard)

Illustration : chemin de prière - photo extraite de https://www.instagram.com/epg_geneve/
Ô Toi l’immuable, pour qui rien ne change ! (Sören Kierkegaard)

Toi qui, dans un amour immuable, demeures inchangé précisément pour notre plus grand bien, afin que nous aussi nous puissions vouloir notre propre bien, fais que nous nous laissions instruire par ton immutabilité dans une obéissance inconditionnée, pour que nous trouvions le repos, pour que nous nous reposions dans ton immutabilité!

Tu n’es pas comme l’homme qui, pour conserver tant soit peu l’immutabilité, ne doit pas être investi d’une surabondance qui puisse l’ébranler et ne peut se laisser excessivement émouvoir.

Toi au contraire, tu meus tout dans un amour infini. Même ce que nous autres, hommes, nous appellons insignifiance, ce que nous côtoyons sasn émotion, l’indigence du moineau, ce à quoi le plus souvent nous prêtons à peine attention, le soupir d’un homme, à tout cela tu donnes le mouvement, amour infini ! Mais tu ne changes en rien, Toi l’immuable !

Ô Toi, qui dans ton amour infini te laisses émouvoir, laisse-Toi toucher par notre prière et bénis-là, de sorte que la prière change celui qui prie en l’accordant à ton invariable volonté,

Ô Toi l’immuable !

Sören Kierkegaard (1813-1855),
philosophe et théologien danois

N’hésitez pas à proposer une prière qui vous a aidé à prier.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *