Je crois en Dieu qui veut l’amélioration de l’être vivant. (Dorothée Sölle)

fleurs dans un alpage - Image par adege de Pixabay

Repérer quelques signes de beauté absolue.

Je crois en Dieu qui veut l’amélioration de l’être vivant. (Dorothée Sölle)
Je crois en Dieu qui n’a pas créé le monde comme un objet terminé, destiné à demeurer tel qu’il est.

Je crois en Dieu qui ne gouverne pas selon des lois immuables et imprescriptibles, instituant des forts et des faibles, des savants et des ignorants.

Je crois en Dieu qui veut l’amélioration de l’être vivant.

Je crois en Jésus Christ : il a travaillé à la transformation de l’état des choses et il y a laissé sa vie.

A son échelle, je mesure la petitesse de notre intelligence, parce que nous ne vivons pas comme il vivait.

J’ai peur quotidiennement qu’il soit mort pour rien, quand nous l’enfouissons sous nos rites et nos conventions.

Je crois en Jésus Christ qui ressuscite dans notre vie, afin que nous soyons libres à l’égard des préjugés et de l’orgueil, de la peur et de la haine.

Je crois en l’Esprit que Jésus nous a laissé.

Je crois à la communauté de tous les peuples et à notre responsabilité face à l’avenir de notre terre, qui sera ce que nous en ferons : soit une vallée de larmes, soit une cité de Dieu.

selon Dorothée Sölle (1929 – 2003)
Théologienne et mystique

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *