Jésus leur dit « Le sabbat a été fait pour l’humain et non l’humain pour le sabbat… » (Marc 2:27)

hautes herbes et arbres au petit matin - Photo de Jamie Street sur https://unsplash.com/fr/photos/IACtzClqfEA

Prendre le temps de souffler, de respirer.

↪︎ Jésus leur dit « Le sabbat a été fait pour l’humain et non l’humain pour le sabbat,
de sorte que le Fils de l’humain est maître même du sabbat. » (Marc 2:27-28)

➔ Jésus dit cela pour expliquer pourquoi il se permet d’enfreindre le commandement du sabbat pour venir en aide à une personne. Le Sabbat est pourtant le pilier de la religion juive, c’est une saine pratique qui propose de mettre à part une journée dans sa semaine, sans rien produire, afin d’avoir un autre rapport au temps et à la vie, de les sanctifier avec l’aide de Dieu.

➔ La réponse de Jésus remet les choses en perspective dans notre existence. La religion est un exercice en vu du développement de l’humain. Ce n’est qu’un exercice, utile mais ce n’est pas un but en soi. Ce n’est pas non plus pour que Dieu nous aime plus : c’est parce qu’il nous aime déjà qu’il nous propose cet exercice afin que cela nous fasse du bien, à nous.

➔ La religion doit être faite pour la personne humaine nous dit Jésus : pour son développement spirituel, moral, théologique et philosophique, pour son équilibre, son développement, sa façon d’être en relation… C’est cela qui est sacré aux yeux de Dieu : notre personne et son développement, ce n’est pas la religion en elle-même.

➔ Cette explication de Jésus, nous pouvons la décliner pour chacun des éléments fondamentaux de notre religion personnelle. Le culte est fait pour nous aider, la prière est faite pour nous aider, la Bible est écrite pour nous. Ce sont des moyens qui nous sont donnés, comme on offre une paire de chaussures de sport à quelqu’un qui gagnerait à faire un peu d’exercice pour être plus en forme.

➔ Ensuite quand Jésus ajoute que « le Fils de l’humain est maître même du sabbat », cela veut dire que chaque personne est libre de fixer les exercices religieux et leur rythme qu’il choisit de se donner à lui-même. En effet, le « fils de l’humain », c’est littéralement le fils ou la fille d’Adam, que nous sommes. Cette expression « fils de l’homme » fait référence à notre genèse par Dieu à partir de la poussière du sol et du souffle de Dieu (Genèse 2:7). C’est ce souffle qui nous aidera à composer notre propre sabbat afin de sanctifier notre temps, notre vie.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Sylvain dit :

    Alors pourquoi les chrétiens observent le repos le dimanche ?

    • Marc Pernot dit :

      Le dimanche est le 8e jour d’une semaine qui n’en comporte que 7. C’est en pensée avec la résurrection du christ, un symbole que nous sommes dans l’éternité maintenant, dans ce temps présent.

  2. Aston Martin dit :

    Cette invitation, cher Marc, au Shabbat, à la Pause, au retrait loin du brouhaha du monde et vers l’intériorité, tombe à point nommé comme une nécessité essentielle dans cette période particulièrement agitée où les consciences peinent à retrouver un ancrage, une Paix, un axe.
    Un tsitsoum du désir agissant pour laisser Être, et non une obligation rituelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *