« Élargis l’espace de ta tente… allonge tes cordages et affermis tes piquets ! » (Ésaïe 54:2).

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ « Élargis l’espace de ta tente, qu’ils déploient les tapis de ta demeure, ne retiens pas ! Allonge tes cordages et affermis tes piquets ! » (Ésaïe 54:2).

⤑ Notre existence est ici comparée à une tente où nous sommes à la fois confortablement installé et prêt à se mettre en chemin. Avec légèreté, souplesse. C’est une façon d’être, au rythme tranquille des nomades, se déplaçant avec à propos, mobiles sans fébrilité. Nous sommes de passage dans ce monde que Dieu aime et qui est si beau. Notre point de vue, notre théologie et notre prière, sont toujours en élaboration, en réforme. C’est ainsi que Christ nous dit que la fidélité est vie et cheminement (Jean 14:6).

⤑ Élargir l’espace de notre tente invite à l’élargissement de notre point de vue, grâce au débat passionné comme entre amis de confiance avec nos proches et l’hôte de passage, et Dieu qui est un hôte si précieux. L’élargissement de l’espace élargit également l’assise de notre être en ce monde, dans un déploiement de tapis, de couleurs et de textures.

⤑ Le risque de cet élargissement pourrait être de s’envoler à tout vent de doctrines, de tout mélanger. Ésaïe nous invite donc à l’élargissement, et aussi à un ancrage ferme, délibérément tenu. C’est de la sagesse, et c’est de la fidélité, de la foi. Dieu nous bénisse ainsi. Dans notre cheminement, dans notre élargissement, et dans notre ancrage.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *