Un jour de plus commence. Jésus en moi veut le vivre (Madeleine Delbrêl)

chemin dans une campagne, au petit matin - Image par pen_ash de Pixabay

Déjà, se mettre en chemin, ou espérer se mettre en chemin.

Un jour de plus commence.
Jésus en moi veut le vivre.
Il ne s’est pas enfermé.
Il a marché parmi les hommes.
Avec moi il est parmi les hommes d’aujourd’hui.
Il va rencontrer chacun de ceux qui entreront dans la maison,
chacun de ceux que je croiserai dans la rue,
d’autres riches que ceux de son temps,
d’autres pauvres,
d’autres savants et d’autres ignorants,
d’autres petits et d’autres vieillards,
d’autres saints et d’autres pécheurs,
d’autres valides et d’autres infirmes.
Tous seront ceux qu’il est venu chercher.
Chacun, celui qu’il est venu sauver.
A ceux qui me parleront, il aura quelque chose à répondre.
A ceux qui manqueront, il aura quelque chose à donner.
Chacun existera pour lui comme s’il était seul.
Dans le bruit il aura son silence à vivre.
Dans le tumulte, sa paix à mouvoir.
Jésus, en tout, n’a pas cessé d’être le Fils.
En moi, il veut rester lié au Père.
Doucement lié, dans chaque seconde, balancé sur chaque seconde comme un liège sur l’eau.
Doux comme un agneau devant chaque volonté de son Père.
Tout sera permis dans le jour qui va venir, tout sera permis et demandera que je dise oui.
Le monde où il me laisse pour y être avec moi ne peut m’empêcher d’être avec Dieu : tout y est rencontre de Dieu.

Extrait de Le nouveau jour, dans L’éblouie de Dieu. Les plus beaux textes de Madeleine Delbrêl, Nouvelle Cité, septembre 2019, p. 19-20.

Madeleine Delbrêl (1904-1964, assistante sociale engagée à Ivry-sur-Seine)
Extrait de Le nouveau jour, dans L’éblouie de Dieu, Nouvelle Cité, septembre 2019, p. 19-20.
cité par La Croix – Croire publication

N’hésitez pas à proposer un beau texte de foi qui vous aurait inspiré.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *