Mon couple allait bien jusqu’à ce que je tombe amoureuse d’un autre. Que faire ?

couple se tenant par la main, arrêtés au milieu de la route - Image par mina6120 de Pixabay

Mon désir de changer, un caprice ou une nécessité vitale ?

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour

Je suis une femme mariée et j’ai toujours voulue connaitre et suivre dieu. D’ailleurs j’ai voulue me marier pour mettre le seigneur au milieu de mon couple. Pour moi tous t allais bien jusqu’au jour où je suis tombée amoureuse d’un autre homme qui lui aussi est très amoureux de moi.

Je suis perdue, je pense au divorce car j’ai réalisé que je ne suis plus heureuse avec mon époux, je n’ai plus de sentiments pour lui.

Tous ce que je souhaite c’est faire la volonté de Dieu, être en paix et heureuse.
Je persévère dans la prière et je reste tous de même perdue .
Pouvez vous m’aider.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Madame

Il m’est très difficile de répondre d’ne manière générale à cette question.
Cela dépend vraiment de votre psychologie, de vos relations avec votre mari, de la famille que vous formez ou non.
En fait, j’ai rencontré dans ce domaine deux cas:
  1. une personne dont le couple est pour elle une spirale destructrice,
  2. une personne dont le couple tourne en rond, et qui ressent le besoin de « zapper » son conjoint, son couple.
Dans le premier cas, celui de la spirale descendante, il est urgent de faire quelque chose. Parfois de remettre les choses à plat, de dire les non-dits, revoir les rythmes, les équilibres des tâches, et repartir sur de nouvelles bases. Mais parfois, il est clair que cela ne va pas. Par exemple s’il y a violence physique, viol, humiliation par le conjoint. Il faut alors quitter, et le faire nettement, le plus humainement.
En ce qui concerne le second cas, celui du zapping, je dois dire que j’ai beaucoup plus de réserves. C’est vrai que la vie est longue et qu’une personne a le temps de vivre quasiment deux vies, et c’est une tentation effectivement, après 20 ans de mariage de quitter son conjoint que l’on connait par cœur pour revivre les émois d’un nouvel amour, nouvel environnement, voir une nouvelle volée d’enfants. Je comprends le concept, mais j’ai du mal à trouver cela beau. Ces émois amoureux, les papillons dans le ventre et tout… ne durent pas très longtemps (désolé pour le spoil), et après on retrouve une autre routine. La question n’était pas de zapper son conjoint, mais de se réjouir de vivre en approfondissant, de fait, chaque jour ce couple là. Et ce que l’on peut voir négativement comme une routine peut être vue positivement comme une profonde connaissance de l’autre, et c’est comme un trésor qui peut être enrichi alors à un degré inimaginable, sans être ni un saint ni un génie, juste en vivant. C’est un peu comme quand on joue d’un instrument de musique, si celui que l’on a choisi ne nous correspond pas, on le sent très vite, mais sinon, en changeant sans cesse d’instrument pour en essayer un autre on n’arrivera jamais à vraiment en sentir un seul.
 Alors, je ne peux savoir si vous êtes dans la spirale ou dans le cercle. Je dois reconnaître que j’ai l’impression que si vous étiez dans le cas n°1 vous auriez déjà quitté votre mari, bien avant de penser à en rencontrer un autre. Mais bon, je ne peux vraiment pas savoir. C’est à vous de vous décider.
Mais en tout cas, vous avez raison, je pense de vous sentir devoir décider. Car, à mon avis, tromper son conjoint, être infidèle, est vraiment quelque chose de pas correct. Vis à vis du conjoint, et vis à vis de soi-même, de son cœur, de sa propre dignité.
Et par pitié, si vous quittez votre conjoint, faites le de la façon la plus humaine possible.
En tout cas. Si vous vous décidez en conscience, je suis persuadé que Dieu, qui vous aime, vous comprendra, et vous bénira, vous accompagnera dans ce nouveau départ pour que ce soit le mieux possible, ou le moins triste possible.
Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Cleaud dit :

    Bonjour,mon couple marchais très bien juste qu’à quand je tombe amoureuse de mon pasteur .je suis marié et lui aussi que faire.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      En théologie biblique, la notion de fidélité à l’alliance est essentielle. À cause de cela et aussi pour des raisons humaines, je pense que la fidélité du couple dans la durée est quelque chose d’essentiel dans une vie (hormis quand il y a des questions de violence physique ou morale).
      Cependant, chacun vit sa vie, en conscience devant soi-même et devant Dieu.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *