Quand je dormirai du sommeil qu’on appelle la mort (Charles Wagner)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *