Je te supplie, ô toi qui es suspendu en croix ! (Anselme de Cantorbéry)

Illustration : chemin de prière - photo extraite de https://www.instagram.com/epg_geneve/
Je te supplie, Seigneur
Ô Toi qui es suspendu en croix !
Tu es mon espoir. mon refuge, ma miséricorde.
Aie pitié de moi et apprends-moi à t’aimer:
car c’est mon désir de t’aimer,
bien que je ne sache pas comment faire.

Je te prie, Toi qui exauces ceux qui t’aiment,
par cet amour que sur la croix tu as pour l’homme,
fais que jamais je n’aie dégoût ni honte de me tenir devant ta croix;
mais que mon âme prenne plaisir à rester sous tes veux. avec fidélité
et que tes yeux prennent plaisir à me regarder, avec miséricorde.

Donne-moi la force de pleurer ma misère,
donne-moi la joie de voir changer ma tristesse en joie…

Toi qui prias pour ceux qui te crucifiaient,
Tu ne prierais pas pour ceux qui t’adorent ?
Sur la croix tu n’oubliais pas la pitié,
Et au ciel tu oublierais la miséricorde ?

Aie pitié, Seigneur, aie pitié de moi.
Pardonne-moi toi-même,
ou bien dis au Père qu’il pardonne.
C’est pour cela que je reste devant toi.
Je crois et j’affirme que, sur le bois de la croix,
tu attires ceux qui t’aiment du fond du cœur.
Attire-moi. Seigneur que j’aime,
pour que je sente le pouvoir de ta croix en moi…

Seigneur. je te prie comme priait le larron:
Souviens-toi de moi dans ton royaume !
Rappelle-toi. Seigneur.
que tu l’as déjà entendue, cette prière
et accepte de moi ce cri que tu acceptas du larron.
De ton royaume exauce-moi.
comme tu l’as exaucé du haut de ta croix.
O Maître, dis à ton serviteur :
« Aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le paradis !  »

Anselme de Cantorbéry ou Saint Anselme (1033-1109)
moine bénédiction, théologien auteur de la fameuse « preuve » ontologique de l’existence de Dieu

N’hésitez pas à proposer une prière qui vous a aidé à prier.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *