Je ferme les yeux et j’écoute (Jules Supervielle)

Illustration : chemin de prière - photo extraite de https://www.instagram.com/epg_geneve/
Je ferme les yeux et j’écoute
Ainsi priait celui qui ne savait pas qu’il priait,
Et qui toujours crut ne pas croire
Et pour mieux connaître ma route
Je ferme les yeux et j’écoute.

Je crois bien que c’est par l’oreille
Que Dieu s’avance
Quand il vient comme en ce moment.

Moi qui ne crois à la prière
Je sens que je le laisse faire.

Et se peut-il que l’on résiste
A qui vient de loin, vous assiste,
Et s’installe modestement
Sans le plus petit argument
Au sein de vos propres affaires
Invisible mais déférent,
Pour vos plus obscures misères.

Jules Supervielle (1884-1960)
poète et écrivain franco-uruguayen

N’hésitez pas à proposer une prière qui vous a aidé à prier.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *