Vincent Van Gogh et son tableau « La Bible et/ou la joie de vivre » ?

tableau de Vincent Van Gogh : nature morte avec une Bible, un chandelier et la joie de vivre de Zola - Van Gogh Museum, Amsterdam (Vincent van Gogh Foundation)

 

De nombreux historiens d’art parlant de ce tableau disent que Van Gogh y exprimerait son rejet de la foi pour adopter une philosophie du plaisir, comme s’il passait de la Bible au livre de Zola « la joie de vivre ».

Au contraire, Van Gogh est resté jusqu’au bout un véritable lecteur de la Bible, ce tableau en témoigne :

  • La Bible est ici largement ouverte, et non refermée et posée dans un coin, prenant la poussière. Cette grande Bible est celle de son père, pasteur, qui est mort quelque mois plus tôt.
  • Elle est l’élément le plus clair du tableau, elle semble même éclairer, en contraste avec le fond, sombre, image de cette vie souffrante que Vincent traverse. Et avec la bougie, éteinte, symbole de la lumière matérielle et de la fragilité de la vie terrestre.
  • Elle est placée au dessus du livre la joie de vivre qui, lui, est fermé et un peu usé.
  • Le passage de la Bible représenté par Van Gogh ici est Ésaïe 53, ce texte est très connu comme étant « Le chant du serviteur souffrant », qui annonce la venue du Messie et du salut de Dieu, non à travers une victoire violente mais en accompagnant les petits dans leurs souffrances, comme le Christ, passant par la croix avant la résurrection. Cela a pu particulièrement toucher Vincent dans ses propres souffrances.
  • Ce passage d’Esaïe se termine par une promesse de vie « Réjouis toi » au début du chapitre 54. Il n’y a donc pas opposition entre la Bible et « la joie de vivre » de Zola, mais une invitation à traverser la souffrance grâce à la lecture de la Bible, grâce à la puissance du Christ et à entrer dans la joie de vivre. Bien qu’encore fermé, le livre « la joie de vivre » est lui aussi lumineux, prometteur.

Ce tableau témoignerait donc plutôt de l’importance de la Bible quand elle est mise en relation avec notre temps, notre vie quotidienne, nos relations, et notre joie de vivre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *