La Bible par ses héros : un cycle de 5 rencontres au centre de Genève (de12:30 à 13:30)

Par : pasteur Marc Pernot

Affiche du cycle "héros bibliques"Pourquoi ?

Parce que la Bible est une des bases de notre civilisation. Ses pages ont des résonances essentielles dans notre conscience. Que l’on soit plus ou moins croyant ou pas du tout, comment tirer de la Bible un enrichissement pour mieux se connaître, pour s’interroger, pour élaborer son propre cheminement de vie, nourrir sa spiritualité ?

Le héros est une personne ordinaire qui, à un moment donné, se sent investie d’un courage et d’une mission, parvenant alors à faire basculer la situation au bénéfice des autres. Cette figure du héros amène à s’interroger sur le sens que nous donnons personnellement à notre vie, et notre capacité à faire face aux événements inattendus.

Programme

Noé : « Comment gérer l’imperfection humaine ? »
Le mardi 17 septembre 2019 de 12:30 à 13:30

Noé est présenté comme l’unique être parfait dans une humanité gangrenée par la violence. Cela représente deux faces de tout individu. C’est avec Noé que Dieu cherche à faire évoluer sa création. Cette histoire explore deux manières : repartir du meilleur en éliminant le reste, ou avancer en acceptant l’imperfection de tout être en ce monde.

« Noé était un homme juste et parfaitement parfait » (Genèse 6:9)

 

Rébecca : « Être un animal social et spirituel ? »
Le mardi 24 septembre de 12:30 à 13:30

Rébecca sent que deux humanités se battent en son sein : l’une spirituelle et l’autre animale. Comment faire pour que les deux soient bénies et puissent vivre réconciliées ? C’est par la ruse que Rébecca arrivera à réaliser l’inspiration qui l’anime, le spirituel domestiquant l’animal en nous.

« Deux enfants se heurtaient dans son sein, elle dit : S’il en est ainsi, pourquoi suis-je ? » (Genèse 25:22)

 

Jésus : « La figure ultime du héros ? »
Le mardi 1er octobre de 12:30 à 13:30

À partir de l’homme qu’a été Jésus, les évangiles le présentent comme Christ, incarnant la figure ultime du héros, donnant tout son être pour accomplir sa vocation. Avec des paroles provocantes et des actes signifiants, que nous dit-il sur la vérité, sur l’humain et sur la source de ce qui fait vivre ?

« Nous l’avons entendu et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde » (Jean 4:42)

 

Marie-Madeleine : « La vie plus forte que la mort ? »
Le mardi 8 octobre de 12:30 à 13:30

Marie Madeleine est célèbre dans les romans à sensation comme ayant pu être historiquement la compagne de Jésus. Selon certains évangiles elle serait en tout cas la figure du disciple, avec sa belle façon d’être, de vivre et d’espérer. C’est pourquoi certains en font l’apôtre des apôtres.

« Jésus lui dit : Ne me touche pas. Mais va trouver mes frères, et dis-leur… » (Jean 20:17)

 

Paul : « Tout est permis, mais tout est-il constructif ? »
Le mardi 15 octobre de 12:30 à 13:30

Paul était un intégriste. Une expérience mystique le transforme et il devient l’inventeur d’une religion ouverte à tous où la conscience de l’individu est libérée. Grâce à ses talents de philosophe grec et d’interprète juif de la Bible, il est le premier à développer une théologie inspirée par la foi du Christ.

« Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout ne construit pas. » (1 Corinthiens 10:23)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *