Un centurion à Jésus : « Dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri » (Luc 7:7)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ Un centurion à Jésus : « Dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri » (Luc 7:7)

⤑ C’est vrai qu’il existe des situations où juste quelques mots donnent la vie, encouragent, guérissent. Un mot ne coûte rien matériellement, ils demandent cependant, pour tomber juste, une attention aimante.

⤑ Certainement qu’avec ce grand cœur, le centurion est une personne qui met sa puissance, quand il le peut, pour aider une personne qui en a besoin. C’est bien, et ce n’est pas tout. Dans ce cas présent, cette puissance est inopérante. Il va avoir la sagesse d’aller chercher ce prédicateur indigène un peu atypique. Le puissant centurion va aller mendier auprès de Jésus une parole pour son serviteur.

⤑ La parole de bénédiction a une puissance qu’il na pas, la puissance de ressusciter quelqu’un, ou plutôt la puissance de mettre sur pied et d’éveiller.

⤑ Ce récit de l’Évangile nous ouvre des possibles : soit aider par les moyens de ce monde comme peut le faire directement le centurion ; soit donner une parole qui ressuscite, comme Jésus ici, il nous révèle que nous en avons le pouvoir (Jean 14:12) ; soit faire équipe avec une autre personne, l’une voyant la situation et la signalant à une autre, par exemple.

⤑ Dans tous les cas, c’est une affaire d’attention et de discernement. Une sortie de soi-même. La prière est d’une grande aide afin d’arriver à aimer parfois un petit peu ainsi. Et augmenter la vie.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Pascale dit :

    Ce que je remarque aussi, c’est que le dialogue est uniquement entre Jésus et le centurion, et c’est le serviteur qui est guéri sans aucun contact apparent. Peut-être que savoir que le centurion remue ciel et terre pour lui et qu’il a de la valeur à ses yeux a suffi au serviteur pour le remettre sur pied.

    • Marc Pernot dit :

      C’est vrai que cela a bien de quoi remonter le moral.
      Du coup, si l’on pense à une personne dans la prière, c’est bon de lui dire que l’on a pensé à elle, en plus de faire ce que l’on peut pour elle.

  2. André coulon dit :

    Un centurion symbole de la toute puissance de l’occupant Romains qui prends soin de ses serviteurs voilà ce que ce passage me dit ….
    Très belle journée à tous que cela nous guide et nous inspire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *