« Que vois-tu, Jérémie ? Je vois une branche d’amandier. » (Jérémie 1:11)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ « La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots : Que vois-tu, Jérémie? Je répondis : Je vois une branche d’amandier. Et l’Eternel me dit: Tu as bien vu car je veille sur ma parole pour la faire. » (Jérémie 1:11-12).

⤑ En hébreu, l’amandier s’appelle « un veilleur » car des fleurs apparaissent sur ses branches, alors que l’hiver est encore là et que les feuilles ne sont pas encore apparues. Ce n’est pas encore très nourrissant, des fleurs. Seulement : pas besoin d’être prophète pour savoir qu’elles deviendront des amandes qui permettront de cuisiner de délicieux biscuits.

⤑ Par l’Esprit que Dieu nous a donné, nous sommes capables d’être prophète ou prophétesse pour voir les signes de bonté, d’espérance, de tendresse, de service, de foi, de générosité partout dans notre monde. De les voir, de les relever, de les valoriser.

⤑ Et d’aller plus loin en apprenant la vie grâce à cette bonne observation. Transformant cette expérience en confiance en l’Éternel qui veille sur nous avec une vraie tendresse. Et cette tendresse est efficace, puissante.

⤑ Jérémie se sentait

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *