« Le Puissant a fait pour moi des merveilles » (Luc 1:49)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird

↪︎ Élisabeth s’écria d’une voix forte et dit à Marie : « Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni. » (Luc 1:42).

↪︎ Marie dit : « Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, parce qu’il a jeté les yeux sur la petitesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, parce que le Puissant a fait pour moi des merveilles… » (Luc 1:46-49)

➔ Pourquoi est-ce que Marie « magnifie le Seigneur » par son chant ? Un indice nous est donné par le fait qu’elle parle au passé dans ces mots « a fait » : c’est une louange pour ce que Dieu a déjà fait pour elle.

➔ Marie porte un regard sur elle-même et s’étonne, elle se réjouit de se trouver si grande, si forte, si riche de dons alors qu’elle se considérait comme vraiment pas grand chose. C’est ce que lui renvoyait probablement le regard des autres : une gamine, une fille-mère dans un monde dominé par les hommes, par les empereurs, les centurions, les théologiens, les prêtres, les moralistes, les pères et les époux.

➔ Sa cousine prononce sur elle une parole de bénédiction, cela permet à Marie de saisir que les paroles anciennes de la Bible parlent d’elle. Ces témoignages deviennent un miroir lui permettant de se découvrir comme une vraie personne humaine animée du Souffle de Dieu.

➔ Cette bénédiction d’Élisabeth est pour nous, sur ce que nous faisons par amour, et sur notre foi, si petite soit-elle. Bénédiction de joie. Premier tressaillement de bonheur au fond de notre être.

➔ Elle est pourtant encore la même Marie, rien de spectaculaire n’est encore apparu. Mais un élan nouveau l’anime pour vivre d’une si belle façon, déjà aujourd’hui. Et tous les jours ensuite, au-delà de la mort, sans doute. Un changement de perspective. Un tressaillement d’allégresse. Elle n’est plus celle qui ne vaut rien. Elle peut se sentir debout, bénie en particulier dans sa foi, et aussi dans sa vie naturelle, psychique, sociale, psychologique, intellectuelle, relationnelle, artistique, en amitié et en amour…

➔ Prière : Grâces te soient rendue, Père, de m’avoir béni et de me bénir avec une telle intensité que mon être tout entier exulte et chante. Enfin je peux être, j’ose même te parler, Seigneur, et penser, et faire des projets.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *