Jésus dit : « Je suis venu jeter un feu sur la terre ! » (Luc 12:49)

un enfant émerveillé lors d'une lecture - Image par saralcassidy de Pixabay↪ Jésus : « Je suis venu jeter un feu sur la terre ! » (Luc 12:49)

⤑ Ce genre de paroles de Jésus pourrait faire peur, et cela a été parfois exploité ainsi. Hélas. Quel est donc ce feu que Jésus est « venu jeter sur terre » ? Cela ne peut être compris au sens littéral (Jésus n’est pas pyromane). Cela ne peut pas non plus être une menace de destruction de certaines personnes, car Jésus n’a bien sûr jamais frappé quelqu’un ! Au contraire il a cherché à libérer chaque personne de ce qui n’allait pas pour elle ou en elle.

⤑ Ce feu évoque l’amour, bien sûr : l’amour dont Dieu aime ce monde, l’amour dont parle le Christ quand il nous dit que nous sommes aimé de Dieu et quand il nous suggère d’aimer notre prochain. En effet, comme un feu purifie le minerai, dégageant le moindre atome d’or au creux d’un cailloux qui semblait sans valeur : tel est l’amour de Dieu pour nous, telle est l’attitude de l’ami pour son ami, tel est le regard de l’amoureux sur la personne qu’il aime.

⤑ Ce feu est comme une mise en lumière du meilleur de la personne (même si ce meilleur est enfoui au fond d’elle-même). Ce feu dont parle Jésus révèle combien nous sommes précieux, beaux, lumineux, éternels. Ce feu est un regard bienveillant, et plus encore : il est un geste actif et puissant pour libérer cette meilleure part de chacun et pour la faire vivre, briller, réchauffer.

⤑ La hâte de Jésus de voir cet amour manifesté sur terre est une prière ardente. Une prière qu’il nous adresse.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *