« Lève-toi, prends ton lit, et marche. » (Jean 5:8)

jeune femme lisant la Bible sur un ponton - Bethany Laird↪ Jésus dit « Lève-toi, prends ton lit, et marche. » (Jean 5:8).

⤑ Jésus dit souvent à une personne en panne sur le bord du chemin « Lève-toi et marche. », donnant à la personne un sursaut de vie, littéralement quelque chose qui est de l’ordre d’une résurrection puisque le verbe se lever est un des deux verbes disant la résurrection (avec s’éveiller). Quelle que soit ce qui nous empêche, ces paroles sont pour nous.

⤑ Seulement, pourquoi est-ce que dans cet épisode Jésus dit à la personne guérie de prendre son lit, ou plutôt le brancard sur laquelle elle reposait quand elle était souffrante ? Si elle est guérie, elle n’a plus besoin de ce brancard, pourquoi en charger son dos maintenant qu’elle peut se déplacer librement ?

⤑ Avant l’intervention de Jésus, la personne était portée par ce brancard. Là où était le brancard, là était l’homme, il le portait. Sa maladie, sa faiblesse le déterminait. Après l’action de Jésus, c’est l’homme qui porte son brancard, il est devenu acteur de sa vie quand bien même il lui resterait à porter certaines de ses faiblesses ou blessures (qui n’en a pas ?). Il peut se dresser de toute sa hauteur, il peut devenir enfin qui il est et l’exprimer, faire des projets de vie.

⤑ « Prends ton brancard et marche » est aussi un envoi en mission. Le brancard est un outil utile pour venir en aide. Porté par l’Esprit et portant ses propres faiblesses, il est possible que cette personne pourra utiliser ce brancard pour venir en aide d’une personne encore à terre. En effet, quand on a connu soi-même, dans sa chair, la souffrance et le relèvement il est possible d’avoir plus de sensibilité, de compassion, et d’habileté pour aider une autre personne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Vous pouvez partager en commentaire ce que ce verset vous dit, à vous, aujourd’hui…

Aller vers la liste des simples versets médités

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. LAILLER dit :

    En total communion avec la réflexion sur La Parole de Jésus Lève-toi prends ton lit ! et MARCHE. Je viens et je continue d’en faire l’expérience venant d’accompagner 40 jours mon Mari chéri ( 65 ans de Mariage) à faire dans la Paix de Dieu le passage vers la JOIE Eternelle !
    Prends ton lit ! très dur pour moi..mais comme Dieu ne nous laisse JAMAIS dans la détresse..j’ai reçu par un ami Prêtre ancien Exorciste un conseil divin! Michelle si tu restes dans l’esprit d’accusation ( démon destructeur très actif ) tu ne pourras jamais Pardonner ! Or je devais pardonner une faiblesse antérieure connue depuis peu ! J’ai vécu l’enfer ! J’ai regardé Jésus sur la Croix et en priant sa maman Marie au pied de la croix qui embrassait les clous des pieds.de son enfant, j’ai pu en vérité regarder les photos de mon mari chéri et lui dire  » Je te pardonne » J’ai été inondée d’une JOIE profonde , car l’esprit d’accusation avait disparu pour donner place au Pardon. J’ai témoigné à la Messe devant l’assemblée, car beaucoup ignore que ce démon est à l’oeuvre sans cesse pour diviser afin de régner ! Bonne journée de Paix et de Joie ! Michelle

    • Marc Pernot dit :

      Grand merci pour ce témoignage si touchant.

      • Attis dit :

        Je pense que les paroles transformatrices agissantes, declarées en faveur de ce monsieur malade depuis un certain temps relativement long en disant : « lève-toi prends ton lit et marche » me prouvent encore une fois que Jesus est cette Parole qui a ete faite chair car toutes choses ont ete faites par elle, et dans le cas de ce monsieur elle a encore fait des miracles. Et pour terminer, quand Jesus a dit « prends ton lit », cela implique pour moi l’idée d’une preuve, pour que les autres puissent voir et comprendre, que c’est lui maintenant qui porte le brancard donc signe de guerison, preuve de guerison mais aussi indice de temoignage, comme lorsque Jehovah avait demandé aux enfants d’Israel de prendre 12 pieres lors de leur passage dans la mer rouge, comme souvenir de la puissance et de la grandeur de Tout Puissant, celui qui seul fait de grand protige. Amen!!! Frere Attis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.