Résurrection : Un mot qui garde sa part de mystère et d’interpellation (Maurice Gardiol)

Christ ressuscitant - Andrea Mantegna, Résurrection du Christ, 1492-1493, tempera sur toile, Bergame
Résurrection
Un mot qui garde sa part de mystère et d’interpellation
au coeur de nos vies et de notre monde
où la mort prétend avoir le dernier mot.

Résurrection
Une confession de foi qui garde sa part de doute
lorsque nous nous trouvons devant les impasses et les tombeaux
lorsque nous voyons la puissance des forts et l’impuissance des faibles

Résurrection
Une proclamation qui garde sa part de folie
face à ce que nous considérons comme nos sagesses
et comme nos connaissances

Christ est ressuscité !
C’est une parole que peuvent risquer des témoins
lorsqu’elles ont entendu l’appel de leur nom
lorsqu’ils ont été relevés de leurs paralysies
lorsqu’elles ont été mises en marche par un geste de tendresse
lorsqu’ils ont retrouvé leur dignité en recevant le pardon
lorsque l’Eternel nous a rejoints sur nos chemins pour partager l’essentiel

Maurice Gardiol

N’hésitez pas à proposer un beau texte de foi qui vous a inspiré.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *