Croire en Dieu signifie vivre en se sachant connu, suivi, aimé et porté (André Gounelle)

chemin dans une campagne, au petit matin - Image par pen_ash de Pixabay

Déjà, se mettre en chemin, ou espérer se mettre en chemin.

Croire en Dieu signifie vivre en se sachant connu, suivi, aimé et porté.

Celui qu’on ne peut comprendre ni atteindre, qui nous dépasse infiniment, nous environne de sa tendresse, nous soutient dans nos défaillances, nous anime de son ardeur.

Dieu se rencontre partout dans le réflexion des sages et la prédication des prophètes, dans l’histoire, dans la nature et dans l’art. Il se rencontre, surtout, dans celui qui s’est abaissé, oublié et donné, dans celui qui s’est approché de nous pour nous parler, nous secourir et nous transformer.

Il est en Jésus Christ qui a peiné, souffert, qui est mort pour nous conduire à lui.

Il est dans le ressuscité qui fait jaillir en nous une vie nouvelle.

Il met en nous une volonté de paix, une soif de justice, le goût du service, la compassion pour le prochain. Il suscite une confiance qui ne désespère jamais, un amour que rien ne rebute, une espérance qui nous permet de voir plus loin que le monde.

André Gounelle, inspiré librement d’une page de Charles Wagner

N’hésitez pas à proposer un beau texte de foi qui vous aurait inspiré.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *