Jeudi Saint, à l’heure du repas – Sainte Cène

 

peinture de Corinne Vonaesch « La Cène» © c-vonaesch.ch

Peinture de Corinne Vonaesch
« La Cène»

Jeudi Saint – A l’heure du repas – 9 Avril 2020

Luc 22, 14-15 : Quand l’heure fut venue, il se mit à table avec les apôtres. Il leur dit : « J’ai ardemment désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir, car, je vous le dis, je ne la mangerai plus jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le royaume de Dieu ».

Méditation :

La vie et la mort
l’amour et la violence
dansent autour de la table du repas
L’amitié et la trahison s’entrelacent
et tissent une toile serrée autour du maître, qui reste là,
en amour et en vérité
dans le don de lui-même à ses amis

Les rires et la joie de la libération de tout un peuple
S’égrènent en mille éclats sur un fonds de gravité
où Jésus déjà, lit sa mort,
Pâques, passage, porte étroite, goulet d’étranglement
Sentier obscur vers une improbable clarté :
Quelle est ma Pâques, quel est le passage que j’ai à vivre ?

Quelle est notre Pâques ?

Le pain et le vin circulent entre eux tous,
Communion, état de grâce, temps suspendu
Là où le testament du Christ vient toucher
chaque bouche
chaque coeur
chaque regard
chaque corps

La vie circule entre eux tous
Comme un feu
alors que s’inscrit la signature de la mort si proche
de Jésus, Iéshoua, Dieu sauve.

La vie et la mort
l’amour et la violence
dansent autour de la table du repas
Il reste là, sans craindre
Dans le don de lui-même à ses amis.
Et s’accroche à son corps la promesse
D’une renaissance
Et se tisse dans sa voix le chant murmuré
D’une aube qui naît

Laurence Mottier, pasteure

Logo "Art et Foi"

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *