Une traversée de la Bible : Marthe et Marie (Luc 10, Jean 11, Jean 12)

Pour écouter:

(Voir le texte biblique ci-dessous)

Groupe biblique de la paroisse de Cologny-Vandœuvres-Choulex
le 5 avril 2022,
par : pasteur Marc Pernot

Par : pasteur Marc Pernot

 

Texte de la Bible

 

Évangile selon Luc 10:38-42

38Comme ils étaient en route, il entra dans un village et une femme du nom de Marthe le reçut dans sa maison. 39Elle avait une sœur nommée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

40Marthe s’affairait à un service compliqué (multiple). Elle survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissée seule à faire le service ? Dis-lui donc de m’aider. »

41Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et t’agites pour bien des choses. 42Une seule est nécessaire. C’est bien Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. »

Pieter Aertsen (1553, museum Boijmans)

Luc 10:25-28 (Marc 12:28-30)

25Un légiste se leva et dit à Jésus, pour le mettre à l’épreuve : « Maître, que dois-je faire pour recevoir en partage la vie éternelle ? » 26Jésus lui dit : « Dans la Loi qu’est-il écrit ? Comment lis-tu ? » 27Il lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même. » 28Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais cela et tu auras la vie. »

 

Évangile selon Jean 11

1Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur. 2Marie était celle qui oignit de parfum le Seigneur et lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c’était son frère Lazare qui était malade. 3Les sœurs envoyèrent dire à Jésus : Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade. 4Après avoir entendu cela Jésus dit : Cette maladie n’est pas pour la mort, mais pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. 5Or Jésus aimait Marthe et sa sœur et Lazare…

17A son arrivée, Jésus trouva Lazare au tombeau ; il y était depuis quatre jours déjà. 18Comme Béthanie est distante de Jérusalem d’environ quinze stades, 19beaucoup d’habitants de la Judée étaient venus chez Marthe et Marie pour les consoler au sujet de leur frère.

20Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie était assise dans la maison.

21Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. 22Mais maintenant encore, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te le donnera. »

23Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »

24– « Je sais, répondit-elle, qu’il ressuscitera lors de la résurrection, au dernier jour. »

25Jésus lui dit : « Je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; 26et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »

27– « Oui, Seigneur, répondit-elle, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »

28Là-dessus, elle partit appeler sa sœur Marie et lui dit tout bas : « Le Maître est là et il t’appelle. »

29A ces mots, Marie se leva immédiatement et alla vers lui… 32Lorsque Marie parvint à l’endroit où se trouvait Jésus, dès qu’elle le vit, elle tomba à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »

 

Évangile selon Jean 12

1Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie où se trouvait Lazare qu’il avait relevé d’entre les morts. 2On y offrit un dîner en son honneur : Marthe servait tandis que Lazare se trouvait parmi les convives.

3Marie prit alors une livre d’un parfum de nard pur de grand prix ; elle oignit les pieds de Jésus, les essuya avec ses cheveux et la maison fut remplie de ce parfum.

4Alors Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui-là même qui allait le livrer, dit : 5« Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ? »

6Il parla ainsi, non qu’il eût souci des pauvres, mais parce qu’il était voleur et que, chargé de la bourse, il dérobait ce qu’on y déposait.

7Jésus dit alors : « Laisse-la ! Elle observe cet usage en vue de mon ensevelissement. 8Des pauvres, vous en avez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’avez pas pour toujours. »

 

(Traduction œcuménique de la Bible)

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.